20200916_JEP_Bandeau

Week-end dédié au Patrimoine

Les prochaines Journées européennes du patrimoine se tiendront les 19 et 20 septembre 2020. Cet événement culturel, célébré dans une cinquantaine de pays européens, est placé sous le thème « Patrimoine et Éducation : Apprendre pour la vie ».

Chaque année, la ville d’Ussel participe à cette manifestation par le biais du Pôle Culturel composé du  service culturel et du Musée du Pays d’Ussel.

Le service culturel de la Ville accueillera au Centre Culturel Jean Ferrat, place Verdun, l’exposition « C’était mon école ». Le public pourra découvrir des photographies de Pierre LACROIX sur la friche de l’ancienne école Notre-Dame de la Providence.

En parallèle, le Musée du Pays d’Ussel dévoilera des objets de ses collections pour (re)découvrir l’école d’autrefois.

Les 19 et 20 septembre, le Musée du Pays d’Ussel ouvrira ses portes au public gratuitement et proposera plusieurs animations, notamment des découvertes par le jeu pour les 6-12 ans.

Musée du Pays d'Ussel - Côté square Pompidou

Réouverture du musée à partir du 9 juin

A partir du mardi 9 juin, le musée réouvrira ses portes sous certaines conditions.

Venez (re)découvrir la richesse de ses collections.

L’Hôtel Bonnot de Bay (rue Michelet) sera ouvert du 9 au 27 juin, du mardi au samedi de 14h à 18h.

Si vous souhaitez visiter la Chapelle des Pénitents, prenez contact avec le musée du Pays d’Ussel au 05 55 72 54 69 ou musee@ussel19.

Pour votre sécurité et celle des agents, il est demandé aux visiteurs de porter un masque, de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique et de respecter les gestes barrières ainsi que les consignes qui vous seront fournies par l’agent d’accueil.

20200511_DECONFINEMENT-ussel

Comment se passe le déconfinement à Ussel ?

Dans le contexte du COVID-19, le déconfinement à Ussel se déroulera comme suit :

A partir du 11 mai

  • la mairie, CCAS et Services techniques seront fermés au public. Nous ne recevons que sur rendez-vous uniquement sauf pour les cas d’urgence ;
  • Le musée, le service culturel et le service des sports seront également fermés au public (sur RDV et joignable par téléphone) ;
  • Un service minimum d’accueil des enfants sera mis en place sur l’ACM Les p’tits pelauds : en savoir + ;
  • Pas d’inscriptions scolaires en mai ;
  • Les régies tickets et garderie seront fermées ;
  • les déchetteries d’Ussel (Loches et Camp César) ré-ouvriront sur rendez-vous uniquement : en savoit + ;
  • réouverture des commerces sauf bars et restaurants ;
  • possibilité de se déplacer sans attestation dans un rayon de 100km autour de chez soi ;
  • au-delà des 100km, une nouvelle attestation sera nécessaire pour motif professionnel ou impérieux ;
  • port du masque recommandé dans les lieux publics et obligatoire dans les transports ;
  • les rassemblements restent limités à 10 personnes maximum ;
  • Autres règlementations de déconfinement du gouvernement ;

A partir du 12 mai

  • Distribution des masques : un formulaire de demande de masques est à compléter ici ;
  • Reprise progressive de l’école pour trois classes prioritaires : Grande section (GS), CP, CM2 ;

Continuez à respecter les gestes barrières !

SLIDER_Page-CORONAVIRUS

Affiche_Musee_Facebook

Le musée du Pays d’Ussel s’invite chez vous !

Bien que le confinement ne soit pas une partie de plaisir, on peut lui reconnaître quelques avantages. Et si vous en profitiez pour (re)découvrir votre musée et ses nombreuses collections sans bouger de chez vous ?

A partir de ce vendredi 10 avril, le musée du Pays d’Ussel vous ouvre quotidiennement les portes de ses collections virtuellement sur la page Facebook du Pôle Culturel et Evénementiel.

Un jour, une œuvre

Jusqu’à la fin du confinement, le musée vous donnera rendez-vous sur la page Facebook du Pôle Culturel et Evènementiel de la ville pour vous faire découvrir ses collections et son histoire.

Des objets inédits conservés dans ses réserves : Arts graphiques, textiles, artefacts en bois artisanal ou produits manufacturés industriels, chaque objet nous racontent une histoire…

20191129_boites-lire

Je lis, tu lis, nous partageons : quand les boites à livres investissent la Ville

Depuis ce mercredi 27 novembre, 4 boîtes à lire ont été installées dans le centre ville où chacun pourra déposer et emprunter des livres gratuitement. Un projet à la fois écologique, ludique, culturel et social.

« Le projet a germé au sein de plusieurs services de la Ville : les accueils de loisirs jeunes, le pôle Culturel, et l’espace de vie sociale de la Civadière. Aussi pour répondre à cette demande, nous avons pris la décision il y a quelques mois de donner vie au projet », indique le Maire Christophe Arfeuillère.

Si certains peuvent parfois confondre recyclage du papier et don de documents, la Ville sera vigilante quant à la gestion des boites à lire. Chaque service assurera de façon hebdomadaire la bonne organisation des boites, pas question d’y trouver n’importe quoi :
des livres déchirés, dégoûtants, obsolètes, des livres tendancieux ou osés qui n’ont rien à faire sur la voie publique.

Le principe

20191129_boite-lireEmprunter
Vous venez emprunter un livre pour le lire sur place ou l’emporter, puis le ramenez dans la boîte ou une autre, ou encore vous le conservez, selon votre désir.

Donner
Vous pouvez aussi en rajouter si vous avez chez vous des livres (romans, bandes dessinées, documentaires, essais) dont vous souhaitez vous séparer, dès lors qu’ils sont propres et en bon état.

Une boite à livres c’est :

  • un lieu d’échange de livres
  • un lieu où on dépose et emprunte des livres gratuitement
  • en accès libre 24h/24 et 7 jours sur 7
  • la participation citadine d’individus s’arrêtant, se croisant et se rencontrant
  • un échange des savoirs et un partage des passions
  • une offre complémentaire des bibliothèques et médiathèques

Implantation

4 lieux d’implantation, 4 formes différentes.
Les 4 boites à lire ont été réalisées et décorées par les services de la ville (services techniques,
Espace jeunes, EVS, Centre Culturel et Musée).

  •  Centre Culturel Jean Ferrat, place Verdun (Intérieur)
  • Espace jeunes, Place Verdun
  • Parc du musée du pays d’Ussel, square Pompidou
  • Espace de Vie Sociale La Civadière, 22 rue de la Civadière
Saison19-20_Expo-FRAC

Exposition hors les murs du musée du Pays d’Ussel

Regards croisés sur les collections du Musée du Pays d’Ussel et du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine – Œuvres de Konrad Klapheck et Paul Pouvreau.

L’exposition repose sur un principe de conversation entre des objets habituellement conservés au Musée du Pays d’Ussel qui sont temporairement extraits de leur contexte de présentation pour être confrontés à des œuvres contemporaines.

Le premier ensemble d’œuvres choisi pour ce projet est une série d’estampes des années 1980/90 du peintre allemand Konrad Klapheck, artiste historiquement reconnu pour être un chainon important entre le surréalisme et le pop art. Chaque œuvre accentue la présence menaçante d’un objet par une composition parfaitement maitrisée et une gamme colorée harmonieuse.
Klapheck, influencé par Max Ernst et René Magritte, a réalisé sa première peinture d’une machine à écrire dans un style hyperréaliste en 1955. Jusqu’à la fin des années 90, ses peintures, dessins et œuvres imprimées décrivent obsessionnellement les mêmes objets : machine à écrire, caisse enregistreuse, machine à coudre, embauchoir, bicyclette, pommeau de douche…

En contrepoint de cet ensemble d’estampes, des objets ethnographiques extraits des collections du musée sont présentés. L’ethnographie, qui consiste en l’étude des mœurs et coutumes d’une population, est au cœur des collections du musée du Pays d’Ussel. Sans même nous en rendre compte, nous pratiquons tous, au quotidien, une forme d’ethnographie, par l’observation des modes de vie qui nous entourent.
La visite des salles du musée du Pays d’Ussel permet une plongée dans la vie des habitants de la Haute-Corrèze : comment s’habillait-on, comment faisions-nous les draps ? (salle du tisserand, mode Alice) Comment nous chaussions-nous ? (salle du sabotier) Comment dormait-on ? (salle des lits-clos) Quels étaient les lieux ou terrains de sociabilité ? (salle de la bugeade, bistrot, vie musicale).
Elle permet aussi de mieux comprendre notre environnement : pourquoi trouve-t-on certaines maisons, aujourd’hui encore, avec un toit de chaume, ou des bardeaux de bois ? Le musée d’Ussel a été précisément conçu pour répondre à ces questions, et pour maintenir dans les mémoires ces savoir-faire et modes de vie.
Une sélection d’objets emblématiques est proposée afin de dialoguer avec les créations contemporaines. Sortis de leur contexte d’exposition et présentés sur socle ou sous vitrine, ils sont perçus différemment, un peu comme des sculptures ou des objets précieux.

Autour de ces conversations entre représentations d’objets obsessionnels et présence de fragments de réel, une série de photographies en noir et blanc des années 1990 du photographe Paul Pouvreau. Intitulée « Scènes de ménage », cette série a été réalisée avec des objets très simples, des pelles et des balais, photographiés à même le sol, dans des configurations qui dessinent des formes, simples elles aussi.

Infos +

Du 18 octobre au 29 novembre 2019 

10h-12h / 14h-18h sauf vendredi 17h
Centre Culturel Jean Ferrat, place Verdun à Ussel
Renseignements : 05.55.72.54.69 ou musee@ussel19.fr
Vernissage le jeudi 7 novembre 2019, 18h

 

2019_Foire-elevage

Le bois sera dans tous ses états ce week-end à la foire de l’élevage

Ce samedi, le Comice d’Arrondissement d’Ussel organise la traditionnelle « Journée de l’élevage » avec pour thématique, cette année « le bois dans tous ses états ».

Le centre ville et le champ de foire seront une nouvelle fois le théâtre de nombreuses animations et démonstration :

  • Grand déballage des artisans-forains dans le cœur de ville.
  • Mini-ferme au Champ de foire.
  • Démonstrations par le lycée forestier de Meymac.

Pour l’occasion, le musée vous ouvrira ses portes gratuitement de 11h à 12h30 et de 14h à 17h et vous pourrez (re)découvrir les collections en rapport avec le thème de cette édition. Cette journée marquera le dernier jour d’ouverture du musée en 2019. Après, il faudra prendre rendez-vous si vous souhaitez visiter le musée en fin d’année.

20190409_Andras_Antal

Antal au Musée du Pays d’Ussel

Vous souvenez-vous de cette silhouette familière, d’un homme installé derrière son chevalet dans une rue d’Ussel, concentré à dessiner quelques maisons ? Nombreux sont ceux qui l’ont aperçu, connu ou fréquenté. D’autres le connaissent à travers les cartes de vœux envoyées par le maire d’alors, Henri Belcour, qui lui a commandé des vues d’Ussel pour souhaiter la bonne année à la population, pendant plus de 20 ans.

Le musée du Pays d’Ussel se devait de conserver une trace du long passage de cet artiste hongrois en Haute-Corrèze. Grâce au soutien de la Société des Archives Historiques et du musée d’Ussel, de la Ville d’Ussel et de généreux donateurs, le musée possède désormais une belle collection de ses œuvres, enrichie cette année encore par dix gravures inédites.

Ces œuvres sont visibles dans la galerie d’exposition du musée jusqu’au 29 juin (Du mardi au samedi de 14h à 18h)

Musee_Litho(2)

Appel à candidature : résidence d’artiste autour de la lithographie

Pour la neuvième année consécutive, le musée du Pays d’Ussel accueillera en 2019 un artiste au sein de l’imprimerie du musée pour une résidence autour de la lithographie.

Pour 2019, le musée du Pays d’Ussel souhaite de nouveau d’accueillir un artiste pour une résidence de 10 semaines consacrée à la lithographie du 15 juillet au 20 septembre 2019.

Valorisant l’histoire, les arts et les traditions populaires du pays d’Ussel, le musée possède une section Imprimerie comprenant un atelier de lithographie.

L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 12 avril 2018.

> Consulter l’appel à candidatures  et les modalités (PDF)

20170306_Ateliers-OC

Ateliers d’Oc : 6 séances pour apprendre et se perfectionner

Le musée du Pays d’Ussel s’attache à faire vivre un patrimoine immatériel cher à la Corrèze : la langue occitane.

Pour l’année 2019, une première session de six ateliers d’occitan est organisée au printemps, du 4 mars au 15 avril 2019. Ils sont ouverts aux débutants, aux personnes parlant la langue, et à tous les curieux de culture limousine.

L’atelier est animé par Jean-Pierre Lacombe, auteur bilingue qui a déjà publié plusieurs ouvrages en occitan.
Ces ateliers sont organisés en partenariat avec l’Institut d’Études Occitanes du Limousin.

6 séances : 4, 11, 18 mars ; 1e, 8 et 15 avril 2019
De 17h à 19h
Musée du Pays d’Ussel : salle « Trobar »,
18 rue Michelet, 19200 Ussel
18 € les 6 séances

Inscriptions : 05.55.72.54.69 ou musee@ussel19.fr