SLIDER_Restrictions-eau

Prolongation des restrictions en eau sur la Corrèze

L’arrêté portant sur les limitations provisoires de certains usages de l’eau a été étendu jusqu’au 30 novembre inclus.

Compte tenu de ces éléments et de l’absence de pluies significatives, les restrictions des usages de l’eau en vigueur sont maintenues jusqu’au 30 novembre:

  • Interdiction de l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins
    d’agrément, des jardins potagers et des espaces sportifs de toute nature, de 8 heures à 20 heures.
  • Interdiction du remplissage des piscines à usage privatif (hors remise à niveau) y compris les piscines gonflables ou démontables, sauf dérogation délivrée par le gestionnaire du réseau d’alimentation en eau potable.
  • Interdiction du lavage des véhicules publics et privés hors des stations de lavage professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Interdiction du lavage des voies publiques et des trottoirs sauf pour des motifs de sécurité des usagers.
  • Interdiction des éclusées et vidanges et lacs, étangs et pièces d’eau, sauf pour les retenues gérées par EDF et la SHEM.

> Consulter l’arrêté préfectoral. (PDF)/a>

SLIDER_Restrictions-eau

Restriction de l’usage de l’eau jusqu’au 31 octobre

L’arrêté portant sur les limitations provisoires de certains usages de l’eau a été étendu jusqu’au 31 octobre compte tenu des faibles précipitations.

Compte tenu de ces éléments et de l’absence de pluies significatives à venir, les restrictions des usages de l’eau en vigueur sont maintenues jusqu’au 31 octobre :

  • Interdiction de l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins
    d’agrément, des jardins potagers et des espaces sportifs de toute nature, de 8 heures à 20 heures.
  • Interdiction du remplissage des piscines à usage privatif (hors remise à niveau) y compris les piscines gonflables ou démontables, sauf dérogation délivrée par le gestionnaire du réseau d’alimentation en eau potable.
  • Interdiction du lavage des véhicules publics et privés hors des stations de lavage professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Interdiction du lavage des voies publiques et des trottoirs sauf pour des motifs de sécurité des usagers.
  • Interdiction des éclusées et vidanges et lacs, étangs et pièces d’eau, sauf pour les retenues gérées par EDF et la SHEM.

> Consulter l’arrêté préfectoral. (PDF)

honey bee working on a cell

Déclarez vos ruches

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.
La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aéthina tumida . Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen permettant un soutien à la mise en oeuvre d’actions en faveur de la filière apicole française.

Modalités de déclaration de ruches 2018

La déclaration de ruches 2018 est à réaliser du 1er septembre au 31 décembre 2018 en ligne sur le site : MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr). Cette nouvelle procédure simplifiée remplace Télérucher et permet l’obtention d’un récépissé dés finalisation de l’enregistrement sur internet.

Le numéro d’apiculteur (NAPI) est demandé lors de la procédure. Les apiculteurs n’ayant pas de numéro d’apiculteur, ou l’ayant égaré, s’en verront attribuer un nouveau de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur en temps réel.

La déclaration de ruches consiste à renseigner :

  • le nombre total de colonies d’abeilles possédées (toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei),
  • les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues, pour une meilleure efficacité des actions sanitaires

Pour cette campagne 2018, il sera également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer au plus tard le 31 décembre 2018 à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15.

Le Cerfa 13995*04 est disponible sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr) ou en mairie.
Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement.Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ 2 mois à compter de la réception à la DGAl.

Les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont pas recevables.

Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

restriction-deau

Prolongation des restrictions en eau sur la Corrèze

L’absence de précipitations marque le début de ce mois de septembre et l’on se rapproche du record de 1958 au regard du déficit en humidité des sols.
Le temps reste beau et sec avec des températures supérieures aux normales saisonnières. Un passage pluvieux prévu le vendredi 21 septembre apportera peu d’eau. Au-delà, aucune perturbation marquée n’est annoncée.

Dans ce contexte, le débit des cours d’eau continue de baisser, et atteint des niveaux très bas notamment sur les têtes de bassin versant. Les cours d’eau les plus affectés par ces baisses de débits se situent sur une grande moitié Est du département (Triouzoune, Diège, Vézère et Corrèze amont).

La situation de l’alimentation en eau potable se dégrade et certaines collectivités sont en difficulté pour assurer l’alimentation en eau de leurs abonnés, Egletons et les communes du syndicat du canton de Bort notamment.

Compte tenu de ces éléments et de l’absence de pluies significatives à venir, les restrictions des usages de l’eau en vigueur sont maintenues :

  • Interdiction de l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins
    d’agrément, des jardins potagers et des espaces sportifs de toute nature, de 8 heures à 20 heures.
  • Interdiction du remplissage des piscines à usage privatif (hors remise à niveau) y compris les piscines gonflables ou démontables, sauf dérogation délivrée par le gestionnaire du réseau d’alimentation en eau potable.
  • Interdiction du lavage des véhicules publics et privés hors des stations de lavage professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les organismes liés à la sécurité.
  • Interdiction du lavage des voies publiques et des trottoirs sauf pour des motifs de sécurité des usagers.
  • Interdiction des éclusées et vidanges et lacs, étangs et pièces d’eau, sauf pour les retenues gérées par EDF et la SHEM.

Ces mesures sont prises jusqu’au 05 octobre 2018. L’arrêté préfectoral reprenant ces prescriptions est consultable sur le site internet de l’État (http://www.correze.gouv.fr). Ces mesures d’économie d’eau évolueront en fonction des conditions climatiques à venir.

Slider-Canicule

Attention aux fortes chaleurs !

Compte tenu du changement climatique, les phénomènes météorologiques de fortes chaleurs s’avèrent chaque année de plus en plus fréquents et intenses en France métropolitaine. Certains départements sont d’ores-et-déjà placés en vigilance « alerte Canicule ».

Personnes âgées, certains adultes (travailleurs manuels, sportifs…) et les jeunes enfants sont plus particulièrement concernés par les effets des fortes chaleurs sur la santé.
Le corps ne réagit pas de la même façon selon l’âge : les gestes pour se protéger de la chaleur sont donc à adapter.

Faites vous recenser !

A l’approche de l’été, la commune se doit de mettre en place un dispositif de prévention canicule en direction des personnes âgées et handicapées. L’objectif est de pouvoir faire intervenir rapidement les services d’aide si besoin. La loi du 30 juin 2004 organise la prévention du risque « canicule » en confiant au maire le soin d’instituer un registre nominatif des personnes âgées et handicapées de la commune, vivant à domicile et qui en font la demande. Ce registre, établi à partir des renseignements fournis par la personne ou sa famille, est confidentiel. Il ne peut être communiqué qu’au préfet, sur sa demande.

Si vous êtes âgé, handicapé, isolé , vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui sur le registre de la mairie en demandant un formulaire au Centre Communal d’Action Sociale – Mairie – 26 avenue Marmontel – 19200 USSEL – Téléphone : 05.55.46.54.11.

En cas de fortes chaleurs et donc de déclenchement du plan canicule, ce service aura soin de vous contacter régulièrement pour voir si vous avez besoin d’aide et vous donner les recommandations nécessaires.

Quelques recommandations à suivre

  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par  jour
  • Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et, si possible, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…)
  • Maintenir son logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
  • Penser à donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide
  • Si nécessaire, demander conseil à son médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par  exemple)

PONTY_SLIDER1

Lac de Ponty : baignade interdite

Le site de Ponty fait l’objet d’une surveillance analytique par l’Agence Régionale de Santé du Limousin au titre du contrôle sanitaire de la qualité des eaux de baignade, conformément aux dispositions du code de la santé publique. Les dernières analyses ont révélé la présence de cyanobactéries en nombre important dans le lac de Ponty. La baignade est donc interdite jusqu’à nouvel ordre.

Ces cyanobactéries peuvent libérer des toxines susceptibles de provoquer des irritations et rougeurs de la peau, des yeux, des muqueuses, maux de ventres, diarrhées, nausées, vomissements…

En cas d’immersion accidentelle, rincez-vous immédiatement sous une douche. En cas d’apparition de troubles de santé, consultez un médecin en lui précisant la pratique de la baignade sur un plan d’eau affecté par des proliférations d’algues bleues.

Alerte-meteo-orages

Alerte météo : vigilance orange orages

Le département de la Corrèze est placé en vigilance orange « orages » aujourd’hui mercredi 4 juillet 2018 à partir de cet après midi et jusqu’à la nuit prochaine.

Prévisions

Le temps est très instable et des orages violents sont attendus, gagnant par l’Ouest dans l’après-midi.
Le maximum d’instabilité est attendu en fin d’après-midi, soirée et début de nuit prochaine.
Ces orages pourront s’accompagner de fortes rafales atteignant souvent 80 à 100 km/h, localement 130 km/h, de fortes chutes de grêle, de précipitations intenses.

Conséquences possibles

  • Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants
  • Des dégâts importants sont localement à craindre sur l’habitat léger et les installations provisoires
  • Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement
  • Quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

Conseils de comportement

  • A l’approche d’un orage, prenez de précautions d’usage pour mettre à l’abri des objets sensibles au vent
  • Ne vous abritez pas sous les arbres
  • Évitez les promenades en forêts et les sorties en montagne
  • Évitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques
  • Signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins
  • Renseignez-vous avant d’entreprendre vos déplacements et soyez très prudents. Respectez, en particulier, les déviations mises en place
  • Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée
  • Dans les zones habituellement inondables, mettez en sécurité vos biens susceptibles d’être endommagés et surveillez la montée des eaux.
SLIDER_Canicule2015

PLAN CANICULE : Personnes fragiles, faites-vous recenser !

A l’approche de l’été, la commune se doit de mettre en place un dispositif de prévention canicule en direction des personnes âgées et handicapées. L’objectif est de pouvoir faire intervenir rapidement les services d’aide si besoin. La loi du 30 juin 2004 organise la prévention du risque « canicule » en confiant au maire le soin d’instituer un registre nominatif des personnes âgées et handicapées de la commune, vivant à domicile et qui en font la demande. Ce registre, établi à partir des renseignements fournis par la personne ou sa famille, est confidentiel. Il ne peut être communiqué qu’au préfet, sur sa demande.

Si vous êtes âgé, handicapé, isolé , vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui sur le registre de la mairie en demandant un formulaire au Centre Communal d’Action Sociale – Mairie – 26 avenue Marmontel – 19200 USSEL – Téléphone : 05.55.46.54.11.

En cas de fortes chaleurs et donc de déclenchement du plan canicule, ce service aura soin de vous contacter régulièrement pour voir si vous avez besoin d’aide et vous donner les recommandations nécessaires.

20180608_Visite-caserne

Visite de la caserne des pompiers pour les petits de la Maison de l’Enfance

Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour faire naître des vocations, le Centre de Secours et d’Incendie d’Ussel a accueilli les 22, 28, 29 mai et 4 juin : 82 enfants de quelques mois à 3 ans, accompagnés par 27 d’assistantes maternelles et 19 parents.

Proposées par les services de la Maison de l’Enfance de la Ville d’Ussel : la Crèche Familiale et le RAPEI, ces visites ont enchanté les enfants et les parents qui ont pu découvrir les différents véhicules d’intervention, essayer les casques, la lance à eau mais aussi voir le déploiement de la grande échelle ainsi que les différentes tenues utilisées par les hommes du feu.