Propreté urbaine

La propreté d’une ville est un élément essentiel de la qualité de vie des habitants et il est de la responsabilité de chacun d’agir pour rendre sa ville plus propre en adoptant les bons gestes.

LA PROPRETÉ C‘EST L’AFFAIRE DE TOUS !

Celle de la municipalité, mais aussi celle de tous les habitants de la ville. Leur rôle est indispensable ! La Ville met tout en œuvre pour vous assurer un cadre de vie agréable.

Tous les jours, la ville met ses compétences au service des Ussellois pour :

  • Collecter les dépôts sauvages et vider les corbeilles,
  • Nettoyer, balayer et laver les espaces publics,
  • Saler et déneiger les chaussées en hiver,
  • Ramasser les feuilles mortes et désherber,
  • Entretenir le mobilier urbain.

Mais sans les Ussellois, elle ne pourrait pas y parvenir complètement. Les gestes simples et quotidiens de chacun sont aussi importants que les efforts menés par les services d’entretien de la Ville.

GARDER USSEL PROPRE, C’EST UN EFFORT COLLECTIF !

  • Ne jetez pas de papiers, mégots ou autres déchets au sol. Ces déchets salissent les rues.
    Les contrevenants s’exposent à une contravention de première classe d’un montant de 38 euros.
  • Il est rappelé que la propreté des trottoirs relève juridiquement de la responsabilité des riverains. En cas de salissure, les trottoirs et caniveaux doivent être nettoyés par les riverains. Le nettoyage comprend le balayage et le désherbage.
  • L’entretien des devantures des commerces relève de la responsabilité de l’exploitant.

Entretien des plantations

Les branches, les végétaux et les racines s’avançant sur le domaine public doivent être coupés par le propriétaire ou son représentant, au droit de la limite de propriété.

Ramassage des déjections canines

Ussel-ma-ville_Gestion-dechets-ToutounerSur la voie publique, les chiens doivent être tenus en laisse. Ils doivent être pourvus d’un procédé permettant l’identification de leur propriété.

Chaque propriétaire doit veiller à ce que son animal ne souille pas la voie publique ou les espaces verts par ses déjections.

Pour faciliter la vie des propriétaires de chiens, la ville met à leurs dispositions des sacs à déjections canines « toutounet ». Ils permettent de ramasser et de jeter de manière simple et efficace les déjections canines. A ce jour, 12 « toutounets » sont répartis dans le centre ville.

En cas de non-respect de ces règles, un procès-verbal pourra être dressé envers le propriétaire de l’animal.

Comportement sur la voie publique

Le fait de laisser ou jeter des papiers ou tout autre détritus sur la voie publique constitue une infraction passible d’un procès-verbal assorti d’une sanction pécuniaire.

Affichage sauvage

Tout procédé d’affichage destiné à signaler ou faire de la publicité est considéré comme un affichage sauvage et est interdit sur les voies et bâtiments publics, en dehors des espaces d’affichage libre et des emplacements réservés à la publicité ou faisant l’objet d’une autorisation de la part de la commune.
En cas de violation, le contrevenant est mis en demeure d’enlever et de nettoyer tout procédé d’affichage utilisé sous 15 jours, faute de quoi son manquement entraîne le paiement de la facture de nettoyage.

Dépôts sauvages

Il est interdit d’effectuer des dépôts de quelque nature que ce soit, sauf autorisation spéciale, sur tout ou partie de la voie publique, d’y pousser ou projeter les ordures.
Aucun déchet ne devra être déposé à proximité des récipients de collecte, poubelles de rue, conteneurs à verre… Il est également interdit d’abandonner ou de jeter, sur la voie publique, ainsi que dans les édifices publics ou sur les bancs des rues, tous papiers, cartonnages, boîtes, etc.
Seuls les petits déchets peuvent être déposés dans les corbeilles publiques. Il est interdit de les utiliser pour y déposer les déchets ménagers.

Le fait de déposer ou d’abandonner sur la voie publique des ordures, déchets, matériaux ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, en vue de leur enlèvement par le service de collecte, sans respecter les conditions fixées par l’autorité administrative compétente, notamment en matière de jours et d’horaires de collecte ou de tri des ordures est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 2ème classe, soit de 150 € (article R.632-1 du code pénal).